jump to navigation

En attendant Orléans Jazz… jeudi 12 juin 2008

Posted by Captain-Market in Les Coups de Coeur.
Tags: , , , , , ,
trackback

Jazz Bourgogne et Place au Jazz

Ce soir Orléans devient la ville du jazz.

En attendant les « gros » concerts de fin juin, retrouvez ce soir de nombreux groupes dans les bars, les restos et les rues.

Tous ces concerts sont gratuits, alors surtout, n’hésitez pas à sortir. A l’heure à laquelle j’écris ce post, il fait encore beau… Pourvu que ça dure!

Retrouvez le programme exact dans la suite du post

ou sur www.orleansjazz.fr/le-programme.html

Le 12 juin 2008,

Jazz Bourgogne

De 18h00 à 19h30 et de 22h00 à 1h00

Le Jazz Bourgogne investira les bars, les restaurants et la rue de Bourgogne.

Le Jazz Bourgogne présente cette année des artistes locaux et régionaux, ainsi que quelques artistes nationaux en devenir. Le désir est de présenter les différentes facettes des musiques jazz, ses différentes variations actuelles dans ce style musical.

En plus des concerts, vous pourrez découvrir :
Une exposition de photos de Jérôme Grelet
Une exposition d’affiches de Julian Legendre
Des films de Pierre Nivan

Place au Jazz

19h30 Place Saint Pierre Empont – Gratuit

Walabix

Un groupe de très jeunes musiciens (18 à 20 ans) élèves des conservatoires d’Orléans et Paris IXème. Composé de deux saxophonistes et d’un violoncelliste, avec donc une instrumentation originale et inattendue, Walabix joue un répertoire inspiré du jazz et mêlé d’influences contemporaines. Ils ont été très remarqués sur le Festival Orléans ‘Jazz 2007, Jazz in Sanguinet (Landes), à Munster, Berlin et Pragues. Walabix vient tout juste de sortir son premier album « JiPé in New York ». Walabix revient tout juste d’une résidence à Nîmes avec Jazz 70

21h00 Place Saint Pierre Empont – Gratuit

Oxus Project

Oxus Project…une aventure à la fois musicale et humaine. Offrir en concert une musique mélodique et variée, qui ferait voyager le public du désert d’Arabie aux champs de cigares de Cuba en faisant un détour par les rues de New York. A l’origine de ce projet, Nicolas Vicquenault, pianiste orléanais et compositeur, décide d’écrire un répertoire pour un septet. Des compositions originales puisant leurs ambiances et leurs couleurs dans les diverses sources d’inspiration de ce pianiste à savoir la musique latine, la fusion, le jazz et les musiques orientales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :